インタビュー

Bouddhiste d'AfriqueM. Jacques Sondo Nongan_r_(Burkina Faso)

Bouddhiste d'Afrique
M. Jacques Sondo Nonganèré
(Burkina Faso)

Quitter le pays pour la premiere fois.
Prendre un avion pour la premiere fois.
Comment se sentait-il le Tachikawa ?

* Rédactrice de site Tamatebako-net qui a demanndé.

Réd

Vous aimez le gâteau sucré ?

Jac

Oui !

Réd

C’est un gâteau au chocolat. Voilà.

Jac

Merci beaucoup.

Réd

Votre nom, Nonganèré ...

Jac

Ça veut dire "Aimez tout ce qui est bon".

Réd

Ah! oui. Quel âge avez-vous ?

Jac

32 ans.

Réd

Bon. Vous avez 4 fils.

Jac

Oui. Les enfants est un trésor.

Réd

C'est ça. C'est la même chose qu’au Japon. Que faites-vous dans la vie ?

Jac

Je suis boulanger. Boulanger ...et fais du théâtre.

Réd

Théâtre?

Jac

C'est vrai. Il y a beaucoup de gens qui ne savent pas lire, ni ne vont à l'école. Pour eux, faire du théâtre, c'est le meilleur méthode pour comprendre les problèmes, surtout sur les maladies… Et c'est gratuit.

Réd

Qui écrit ?

Jac

c'est moi. Je suis aussi metteur en scène et acteur.

Réd

C'est superbe. Eh bien Jac, je ne connais pas beaucoup le Burkina Faso. Vous y trouvez beaucoup de Japonais ?

Jac

Non. Il n’y a que des volontaires humains.

Réd

Y a t-il des sites touristiques ?

Jac

Oui!

Réd

Vraiment (rire) ?

Jac

Il y a un endroit touristique dans chaque village.

Réd

Le moyen de transports ?

Jac

Au Burkina, il n'est pas tellement développé.

Réd

Y a-t-il une montagne ou un plateau ?

Jac

Il y a une petite colline, ça, c'est vraiment touristique. Mais, il ne faut pas demander là-bas, «Où y a-t-il une tombe ?» Si quelqu'un demande ça, cette personne ne revient plus. Les gens du village l'amène quelque part. Donc on ne demande pas. Même moi, jamais.

Réd

C'est-à-dire être tué ?

Jac

Exactement ! Parce que c'est une tradition de Bobo (ethnie).

Réd

Combien d'ethnies au Burkina ?

Jac

Oh, il y a une dizaine ou ...

Réd

Le plus grand ethnie, c'est..

Jac

C'est le nôtre.

Réd

Alors, il y a beaucoup de religions ?

Jac

Il y a trois religions : l’islam, le christianisme et l'animisme.

Réd

Et vous Jac, vous êtes...

Jac

Mon grand père était animiste. Mais mon père était chrétien, et moi aussi étais chretien, aujourd'hui je suis bouddhiste ( de Shinnyo-en).

Réd

Buddiste ! Il y a d’autres bouddhistes au Brukina ?

Jac

Oui. Peut-être environ une centaine.

Réd

Je m'étonne de ça! Une centaine ! Mais de qui est-ce que vous avez appris l'enseignement de budda ?

Jac

D’un volontaire.

Réd

Cette fois, vous êtes venu au Japon pour assister à une fête religieuse ?

Jac

Oui.

Réd

Est-ce que c'est la première fois que vous êtes venu à Tachikawa ?

Jac

Oui.

Réd

Vous avez pris un avion. C'est aussi pour la première fois ?

Jac

Oui. Il faut 7 heures pour Paris, après avoir attendu pendant 7 heures à Paris, je suis venu au Japon sur une période de 11 heures.

Réd

Quand vous êtes sur le net(site), on peut regarder cet article ?

Jac

Oui. Aujourd’hui les gens s'intéressent plus à Internet qu'aux journaux.

Réd

Vous pouvez voir le site chez vous ? Ou vous devez aller par exemple dans un café ?

Jac

Oui, dans un café. Il y a des cafés Internet.

Réd

Internet n'est pas encore populaire au Burkina ?

Jac

Tout le monde a un téléphone portable, mais on n’a pas encore Internet. Ce n'est pas comme au Japon.

Réd

Internet est déjà développé quant même , mais l'enseignement scolaire n'est pas beaucoup développé ?

Jac

Jusqu’à aujourd'hui la scolarisation est très basse au Burkina. Parce qu'on s'intéresse plus aux informations qu’à la scolarisation.

Réd

Bon. Au Burkina, il y a beaucoup de maladies, j' écoute.

Jac

Oui. Beaucoup beaucoup beaucoup. Vraiment beaucoup de maladies. Ça tue beaucoup. Les femmes enceintes et les bébés aussi, ça tue beaucoup.

Réd

On dit que le taux de natalité est environ six fois plus élevé qu’au Japon, et le taux de mortalité de la jeune génération est aussi plus élevé qu'au Japon. C'est à cause de maladies ?

Jac

Oui. Au Burkina, il y a un problème. Les jeunes filles enceintes de 12 ou 13 ans sont fréquentes.

Réd

En comparaison avec d'autres pays africains, le Burkina, il se trouve dans un état de paix ?

Jac

Il y a la paix. Mais un petit problème. Dans les autres pays, le peuple domine. Au Burkina c'est la politique qui domine.

Réd

Alors ça signifie qu'il y a des gens très riches ou très pauvres ?

Jac

Ah oui. Au Burkina, les riches vivent entre eux. Les pauvres entre eux. Si je suis pauvre, je ne peux pas me marier avec une fille de riche. Si je suis riche , je peux me marier avec une fille de riche. Au Burkina, c'est comme ça.

Réd

Vous avez appris beaucoup de choses à Tachikawa pendant ce séjour ?

Jac

Oui, à Tachikawa !

Réd

Qu’ avez-vous visité pour le tourisme ?

Jac

Je suis allé à une grande tour (Tokyo skytree), un aquarium, un ancien temple, et à la mer… Il faisait très beau. Il y avait le soleil, et tout tout tout... Et je pense que Tachikawa, c’est la ville pleine d'hospitalité.

Réd

Ah, bon ? Vraiment ?

Jac

Ah,oui. Quand je me suis perdu, quand je ne sais pas où je suis, je dis "bonjour" à quelqu'un à côté de moi, mais il ne comprend pas ce que je dis, je fais comme ça (les mains en prière),et je lui donne mon téléphone portable. Alors par mon téléphone, mon ami japonais lui explique ma destination. Ce gentil japonais me guide vers la destination.Voilà.

Réd

Hummm

Jac

Je lui dis " Arigatogozaimasu", et il sourit. Sourir, c'est un grand cadeau. A Tachikawa, j'ai eu ça. Dans le train, j'ai vu qu'on donnait la place aux vieux, ça fait par la culture japonaise, et je dois l’emmener chez moi.

Réd

Votre coeur est si pur, vous pouvez voir seulement de bonnes choses du Japon, je pense. Chez vous, peut-être c'est la même chose.

Jac

Chez nous, avec la modernisation, ils ont perdu ça doucement.

Réd

Alors, je vous remercie de cette interview, Jacques !

Jac

Arigatogozaimashita !